Se centrer sur les réussites (et non sur les erreurs) : c'est changer de paradigme. C'est une révolution dans la relation à l'apprentissage et un changement écologique et efficient. Elle permet la consolidation du lien entre l'enfant, l'apprentissage et le savoir.

Étoiles d'hiver

En approche centrée solution (ACS), l’objectif de l’enseignant est d’accompagner la prise de conscience des réussites. Cette conduite est assez inhabituelle et peut surprendre enseignants et parents mais en général les enfants adorent. L’ACS est validée scientifiquement et a été inventée par Steve de Shazer et Insoo Kim Bengnous en 1978. Elle propose comme son nom l’indique de se centrer sur la solution à atteindre, autrement dit la destination.

Le rôle de l'enseignant : D’une part, il passe de celui qui sait, tel un spécialiste, en donnant des outils méthodologiques aux élèves, voire à ses parents à celui qui permet une meilleure compréhension de la personne de l’élève et de son fonctionnement. Il est un révélateur. Le vocabulaire choisi et les questionnements sont des outils précieux. Ils permettent un accompagnement « positif » de l’élève.

L’enseignant est amené à approfondir sa capacité d’écoute, sans rien ajouter. Il ne donne pas son avis, ni ne tente de résoudre la question. Il laisse la place au participant pour qu’il raconte son expérience et il reste étonné par l’expérience qui est partagée. L’objectif est d’amener l’élève à construire sa propre solution, à étudier l’expérience qu’il est train de vivre, pour la comprendre et l’accepter.

Ci-dessous le lien de Jean-Paul Durand, qui m'a fait découvrir l'ACS.

Je vais vous présenter 2 outils qui mettent en valeur les nombreuses réussites des élèves.  Ils permettent aux élèves de se rendre compte de leurs réussites et encouragent la motivation pour devenir plus compétents. Ils aident à une prise de recul nécessaire pour progresser.

- la lunettes MOGAL : un outil pour la dictée quotidienne et la production d'écrit

- les arbres de la réussite : à construire en fin de période