enseignant chercheur

La réussite pour chacun des élèves de ma classe ! Tel est mon objectif, partagé avec leurs parents et l’institution. Et, je n’atteins pas ce but toutes les heures de ma vie de professeure des écoles. En effet : réussir et faire réussir à l’école n’a pas de recette magique. Ce constat m’engage sur un chemin d’essais au quotidien.

En fait, c’est un travail de recherche avec mes élèves, leurs parents, mes collègues,… Plus largement avec tous les chercheurs, comme Jean-Philippe Lachaux, directeur de recherche à l’INSERM, nous y invite à Lille, en 2018, lors de sa conférence « Mieux maîtriser son attention à l’école… tout un programme. ». Il nous dit : « Si on élargit le sens du mot chercheur à quelqu’un qui se pose des questions, qui (…) formule des hypothèses, qui va tester ces hypothèses pour valider ou invalider ; en fait, on est tous chercheurs (…). On est chercheurs différemment ». Moi, je le suis en classe, en rendez-vous avec les parents, avec mes collègues… et d’autres le sont dans un laboratoire. «L’important, (…) ce qu’on veut c’est un truc qui marche» ajoute Jean-Philippe Lachaux. Nous sommes donc complémentaires et nous avons tellement besoin les uns des autres pour que nos élèves apprennent dans un contexte où les liens entre le savoir et les personnes soient le plus sereins possible.

 

C'est donc une porte ouverte pour chercher,  créer par nos questions, nos avis, nos expérimentations … Et, ainsi, faire évoluer nos pratiques...

C'est pour cela que , je vous propose de partager via la messagerie de la page contact du site votre questionnement et vos remarques, quand vous en ressentez le besoin.