état d'esprit malléable

  • Regarder ses ressources, croire en ses ressources, les développer c’est quitter le côté magique des réussites et se rende compte que notre intelligence peut changer. Le mindset réfère à la croyance vis-à-vis du caractère fixe ou malléable des attributs humains (Dweck, 2011). Carol S DWECK (1999, 2006) a montré que ce que les élèves pensent de leur intelligence (une qualité fixe vs. malléable) a des effets profonds sur leur motivation, leurs apprentissages et leur réussite scolaire (Dweck, 2006).

  • Sont touchées :

    • les croyances concernant l’apprentissage : entrer dans l’apprentissage ou l’éviter ?

    • les croyances concernant les efforts : preuve d’incompétence (étude de Covington & Omelich, 1979 Les efforts ; épée à double tranchant) ou moyen d’augmenter ses capacités ?

    • l’interprétation des feedbacks : manque de niveau d’habilité ou invitation à augmenter les efforts, à changer de stratégie ?

  • Savoir qu’il est possible de favoriser un fonctionnement fixiste ou malléable amène un recul sur la réussite dans les apprentissages et des pistes pour faire évoluer ses compétences. Si l’être humain s’enferme dans une vision fixiste de son intelligence (fixed mindset), c’est une prison !! Mais, si la vision de son intelligence est malléable (growth mindset), elle peut être améliorée par l’effort, l’entrainement et les expériences. Peu importe le point de départ, tout peut changer !! Ce qui est une nouvelle motivante pour un apprenant qui est sans cesse en train d’être confronté à de la nouveauté et donc des situations de déséquilibre. C’est une invitation à la flexibilité et à la contextualisation.