Rebecca Shankland et Sophie Lantheaume dans La psychologie positive aux éditions  in Press présentent le besoin d'autonomie comme la possibilité de choisir son action. Il est donc envisageable de formaliser des temps de pause au cœur même de l'apprentissage.

Laure Reynaud propose chez Scholavie (association spécialisée dans le développement des compétences sociales et émotionnelles) une roue de la pause. A nous de nous en saisir et de l'utiliser au besoin, pour plus de bien-être en classe !!

Chouette Costume